Ouverture de la conscience

de l’humanité

 

Image associée

 
 


     Environnement, pollution et corruption

 

 

 

 

 

 Accueil    

 Autres écrivains    

 Désinformation    

 Écrits personnels    

* Environnement, inconscience et corruption    

* Géopolitique internationale    

* Magouilles politiques et économique

* Meilleurs sites d’informations

 Musique du monde    

 Paranormal   

 Pensées du jour    

* Pétrole et oligarchies mafieuses    

 Photos

 Présentation du site    

 Psychologie    

 Spiritualité    

* Vraie histoire du Québec    

* Vraie histoire de l’humanité    

 Courriel

 

 

 

Le capitalisme est la cause du dérèglement climatique – Naomi Klein (3 septembre 2018)

 

« Nous n’avons pas fait le nécessaire pour réduire les émissions, parce que la nature même de ce type d’actions entre en conflit avec le capitalisme dérégulé, à savoir l’idéologie dont le règne couvre toute la période au cours de laquelle nous nous sommes démenés pour trouver le moyen de sortir de cette crise. Nous n’avançons pas, parce que les mesures qui constitueraient notre meilleure chance d’éviter la catastrophe – et dont la très grande majorité bénéficierait – représentent une menace extrême pour une élite minoritaire qui tient en laisse les médias dominants, et bride nos économies comme notre fonctionnement politique. Ce problème n’aurait probablement rien eu d’insurmontable, s’il était survenu à tout autre moment de notre histoire. Mais pour notre grand malheur à tous, c’est au moment précis où la communauté scientifique présentait la menace pesant sur le climat sous forme de diagnostic irréfutable, que cette élite put jouir sans entraves de pouvoirs politique, culturel, intellectuel, qui n’avaient plus été aussi étendus depuis les années 20. En fait la diminution drastique des émissions de gaz à effet de serre avait fait l’objet de discussions sérieuses entre gouvernements et scientifiques dès 1988 – l’année même où se leva l’aube de ce que nous allions connaître sous le nom de « mondialisation ». »

 

Le capitalisme est la cause du dérèglement climatique, par Naomi Klein

 

 

OMG l’enjeu panétaireRéalisé par Catherine Berthillier (2004)

De la France au Canada, en passant par la Roumanie, ce film tente de comprendre le phénomène OGM à travers le monde.

Aucun principe de précaution n'a guidé les premières cultures transgéniques, apparues aux Etats-Unis en 1994. Les premières cultures transgéniques sont apparues aux États-Unis en 1994. Fin 2002, elles recouvraient une superficie de 58,7 millions d'hectares dans le monde, essentiellement répartis en Amérique du Nord et du Sud. Aucun principe de précaution n'a guidé jusqu'à ce jour la mise en culture d'OGM. Au regard cependant des questions économiques, sanitaires, écologiques et éthiques que posent les cultures transgéniques, un sursaut de la puissance publique semblerait à la fois urgent et nécessaire. De la France au Canada, en passant par la Roumanie, ce film tente de comprendre le phénomène OGM à travers le monde.

 

                                   Résultats de recherche d'images pour « OGM l'enjeu planétaire – Réalisé par Catherine Berthillier »

 

 

Fracturation hydraulique pour les nuls – Mars 2011

 

Résultats de recherche d'images pour « fracturation hydraulique pour les nuls »

 

 

Plongée dans les abyssesClaire Nouvian

 

Ajoutée le 24 mars 2014

30 octobre 2007

Les Mardis de l'Espace des sciences avec Claire Nouvian, Journaliste scientifique et réalisatrice.

Les abysses forment le plus grand habitat de la Terre. Or nous connaissons mieux certaines planètes du système solaire que les entrailles de la nôtre. L'exploration de ce royaume des ténèbres a révélé que la vie se développait jusqu'aux profondeurs les plus extrêmes de nos océans et sous les formes les plus surprenantes. Claire Nouvian a sollicité la coopération des plus grands chercheurs internationaux et a rassemblé tous les clichés récents pris par les rares submersibles et robots capables de plonger jusqu'à 6 000 mètres de profondeur. De cette collection exclusive, unique au monde à ce jour, elle a conservé les images les plus spectaculaires : vampire des abysses, poulpes à oreilles, monstres des profondeurs et fragiles créatures bioluminescences. Autant de photos inédites qui laissent sans voix devant la diversité de la vie sur Terre.

                           

                            Image associée

 

 

Expédition Électron : 2000 Km (1 242,74 milles) en moins de 80 jours

Caroline Côté, aventurière-cinéaste et ultra-marathonienne, suit en solo le chemin de notre électricité. Une aventure inédite de Natashquan à Montréal.

Quand nous sommes connectés à la vie, elle nous amène au dépassement de soi et l’évolution…

Image associée

 

Demain – De Cyril Dion et Mélanie Laurent

Pour raconter cette histoire, l'équipe se rend dans 10 pays : la France et l'île de la Réunion, le Danemark, la Finlande, la Belgique, l'Inde, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis, la Suisse, la Suède et l'Islande...

Alors que l’humanité est menacée par l’effondrement des écosystèmes, Cyril, Mélanie, Alexandre, Laurent, Raphaël et Antoine, tous trentenaires, partent explorer le monde en quête de solutions capables de sauver leurs enfants et, à travers eux, la nouvelle génération. A partir des expériences les plus abouties dans tous les domaines (agriculture, énergie, habitat, économie, éducation, démocratie...), ils vont tenter de reconstituer le puzzle qui permettra de construire une autre histoire de l’avenir.

 

 

 

 

 

2 degrés avant la fin du monde

 

Le changement climatique, l'impuissance de l'ONU, les nœuds dans notre cerveau pour changer de modèle et rendre notre Terre plus vivable...

Tout ça en data, interview, graphisme et reportage, ça valait bien 90 minutes de #Datagueule spécial.

 

 

 

Fort McMoney - David Dufresne, 2015, 52 min

 

Après le jeu documentaire Fort McMoney, le film revient à Fort McMurray en Alberta, troisième réserve mondiale de pétrole et trésor de guerre du Canada. Avec une obsession, qui traverse la démarche du réalisateur David Dufresne depuis trois ans : la démocratie est-elle soluble dans le pétrole? Film à la première personne, on y croise notamment Jim Rogers, trappeur, natif de la ville, et candidat malheureux aux dernières élections municipales, qui a vu sa toute petite ville devenir ce qu’elle est aujourd’hui : une vision moderne, noire comme de pétrole, de la ruée vers l’or. Bien plus que la version linéaire de l’expérience web, le film en est sa suite réelle, son miroir, une réflexion sur la démocratie en ruine.

 

 

 

 

 

Guide pratique sur les plastiques (et produit relié) - Par le Cégep de Jonquière

 

Chaque jour, nous sommes en contact avec une forme ou une autre de plastique et des produits chimiques qu’ils contiennent ou dégagent, depuis leur production jusqu’à leur mise aux rebuts. Se loger, se vêtir, se nourrir… avec des produits issus de l’industrie pétrochimique. De plus en plus de recherches démontrent que l’utilisation de certains plastiques ne serait pas sans conséquences pour la santé humaine. Le type de résine est généralement indiqué sur les produits de consommation courante ; il se retrouve dans le ruban de möbius  et chaque type de plastique est clasifié de 1 à 7. Voici donc un guide pratique pour vous y retrouver.

 

 

L'Île d'Anticosti – La semaine verte

 

L'Île d'Anticosti est un territoire sauvage, d'une grande beauté, en plein cœur du golfe Saint-Laurent. C'est la plus grande île du Québec. Depuis toujours, cette île est synonyme de chasse, de pêche, de plein air, particulièrement les plus riches de notre société, mais on y a trouvé du pétrole, beaucoup de pétrole, des milliards de barils. Un vrai trésor. Et tout laisse croire qu'on va l'exploiter… Cependant, est-ce que ces activités pétrolières de grande envergure peuvent cohabiter avec la grande nature? C'est la question que l'on pose au cours de cette heure consacrée à ce sujet.

 

 

 

Révolution – Toute la vérité sur l’état des océans, de la vie sur la planète, de notre survie en fait…

Le compte à rebours est commencé… Nous ne pourrons pas vivre et consommer encore longtemps à ce rythme… Ces jours sont comptés… Avoir fondé l’économie sur l’objectif d’une croissance infinie était une pure folie, un comportement purement psychopathique… Et nous fermons les yeux… Pourquoi ?

Ceux qui gèrent le monde nous ont fait croire que ce serait éternel, mais dans la réalité, ce n’est pas vrai, il ne nous reste que quelques décennies… Si c’est le cas… L’empathie pour la nature, que nos dirigeants ont annihilée et amputée de notre être, en nous rendant insensible et aveugle, la retrouverons-nous un jour où la race humaine disparaîtra-t-elle de la planète ? …dans quelques années… Même si nous n’y croyons pas, c’est ce qui arrivera si nous n’ouvrons pas notre cœur et notre conscience et ne changeons pas immédiatement, aujourd’hui, nos habitudes de vie… Si nos dirigeants ne nous disent pas toute la vérité sur notre humanité… Si nos dirigeants continuent de bloquer la technologie qui est rendu aux antipodes de ce que nous connaissons… Si nos dirigeants continuent de nous cacher la capacité de guérir plusieurs maladies… Si nos dirigeants continuent à ‘’ fucker ‘’ notre eau, notre nourriture, notre air…  Si nous continuons de nous laisser endormir sans rien dire… Nous ne sommes pas des victimes… Nous les laissons faire et les laissons nous traiter ainsi… Ce n’est qu’en nous unissant tous que nous pourrons Réussir à changer notre humanité, sauver l’existence humaine et de nombreuses espèces qui ne demandent qu’à vivre… Qui nous demande de leur permettre de vivre… Nous ne sommes pas victimes… Nous sommes responsables de ne pas nous unir et de les laisser faire…

Poursuivant son périple aventureux autour du globe, le cinéaste Rob Stewart nous offres Révolution, un long métrage documentaire qui incite les humains à changer le monde et à sauver notre planète. À la suite du succès critique de son documentaire couronné de nombreux prix Les Seigneurs de la mer, Stewart se lance dans une aventure périlleuse où il parcourra 15 pays sur une période de 4 ans afin de découvrir la vérité et de trouver le moyen de sauver les écosystèmes desquels dépend la survie de l'humanité. Aussi saisissant et magnifique que troublant, Révolution motive le public des quatre coins de la terre à s'engager dans une révolution pour transformer notre monde à jamais.

 

La vraie histoire de l’exploitation minière au Québec - par Richard Desjardins

Trou Story est un documentaire de Richard Desjardins et Robert Monderie qui dénonce l'exploitation « éhontée » des ressources minières de leur région par les compagnies minières. Ces derniers accusent les gouvernements canadien, ontarien et québécois de complaisance et de corruption.

Peut-être qu’un jour, les Québécoises et les Québécois vont s’ouvrir les yeux et accepter de voir la vérité… Je suis incapable de croire le contraire ! Qui devons-nous croire ? La toile d’araignée médiatique ou nos compatriotes qui ouvrent notre cœur et notre conscience ?

 

L’erreur boréale - par Richard Desjardins

Sommes-nous en train de détruire la forêt boréale ? Ce long métrage documentaire, réalisé par Richard Desjardins et Robert Monderie, dénonce l’exploitation erratique et abusive de la forêt boréale québécoise et questionne la responsabilité collective devant la destruction de cet environnement unique au monde.

Le scandale de la coupe à blanc


L'erreur boréale dénonce les coupes à blanc pratiquées dans la forêt nordique du Québec, forêt qui se trouve comparée aux bancs de morues éliminés par la surpêche industrielle. La forêt boréale est une ressource collective dont l'exploitation par l'industrie privée est permise par le gouvernement du Québec. Mais que sait le public des droits de coupe octroyés par ce gouvernement, et de l'usage qu'en font les privés? Les automobilistes sont bernés par l'interminable défilé des arbres qui longent les routes de l'Abitibi. En les survolant, on s'aperçoit que ces rubans sont bien minces, et qu'ils ne font que masquer la réalité : les compagnies forestières sont en train de transformer l'Abitibi en désert.

 

Quand l'artiste change la loi


Natif de l'Abitibi, fils d'un travailleur du bois, l'auteur-compositeur et interprète Richard Desjardins est devenu cinéaste pour dénoncer la déprédation de sa terre natale. Co-réalisé avec Robert Monderie, le film L'erreur boréale a frappé le public par la dureté des accusations qu'il porte aux exploitants de la forêt. Malgré les doutes exprimés par certains experts en foresterie sur la viabilité des informations contenues dans L'erreur boréale , sa contribution au débat public a été unanimement saluée. L'impact du film a d'ailleurs incité le gouvernement québécois à commander une commission d'enquête sur la coupe forestière. À la suite du rapport Coulombe qui en a été issu, le gouvernement du Québec modifiait en 2005 la Loi sur les forêts en réduisant les niveaux de récolte autorisés aux entreprises forestières. Voilà une prise de position artistique qui change le monde !

 

 

 

Aide-mémoire pour un tri efficace - Par www.tricentris.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Accueil    

 Autres écrivains    

 Désinformation    

 Écrits personnels    

* Environnement, inconscience et corruption    

* Géopolitique internationale    

* Magouilles politiques et économique

* Meilleurs sites d’informations

 Musique du monde    

 Paranormal   

 Pensées du jour    

* Pétrole et oligarchies mafieuses    

 Photos

 Présentation du site    

 Psychologie    

 Spiritualité    

* Vraie histoire du Québec    

* Vraie histoire de l’humanité    

 Courriel